GTR Mania Le site des GTR
 
AccueilRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ruptage moteur

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jeff25
GTriste Actif
GTriste Actif



MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Mar 13 Sep - 16:49

Merci à tous pour vos réponses qui confirment, qu'avant que je "parle à ma moto", (déjà qu'à bientôt 60 ans j'ai une large tendance à bredouiller de vive voix, ce qui pour ma femme psy est un signe de dégénérescence avancé, alors je vous dis pas quand j'échangerai bientôt avec la bécane...), il me faut beaucoup plus modérer ce qu'il me reste d'ardeur au guidon, lorsque la belle est encore froide....
amitiés,
jeff25
Revenir en haut Aller en bas
Nonocito
GTriste
GTriste


Age : 44

MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Mer 14 Sep - 22:30

Euh ... remonte ton ralenti et ca calera plus à froid Rolling Eyes

Sinon pour info, l'effort en tete de came est plus important au ralenti qu'a plus haut régime, cqfd, on chauffe pas au ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
fabio91
GTriste Actif
GTriste Actif
avatar

Age : 46
Humeur : sympathique

MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Jeu 15 Sep - 2:22

@Nonocito a écrit:
Euh ... remonte ton ralenti et ca calera plus à froid Rolling Eyes

Sinon pour info, l'effort en tete de came est plus important au ralenti qu'a plus haut régime, cqfd, on chauffe pas au ralenti.
je sais pas qui t'a dit ça mais il a dû confondre sous-régime et ralenti , et ça n'a rien à voir  .
Revenir en haut Aller en bas
fabio91
GTriste Actif
GTriste Actif
avatar

Age : 46
Humeur : sympathique

MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Jeu 15 Sep - 3:07

chauffer un peu au ralenti , c'est pas mauvais , l'huile a une propriété à la déchirure plus importante à froid qu'à chaud , en apparence elle est plus fluide mais techniquement elle devient plus épaisse en chauffant et augmente ses propriétés à la déchirure . c'est d'ailleurs pour ça qu'elles sont multigrade , pour être fluide à froid et plus épaisse une fois chaude , cela permet aussi de démarrer le moteur quelque soit les conditions météo et de  devenir plus épaisse à chaud qu'à froid afin de bien adhérer au métal . faire subir des contraintes au moteur alors que l'huile est froide provoque des frottements de métaux , donc de l'usure , à chaud , il y a toujours un film d'huile entre les pièces en mouvement . c'est d'ailleurs aussi pour ça qu'un véhicule qui est utilisé dés son démarrage à froid consomme de l'huile assez rapidement et peut même aller jusqu'à casser certains organes comme les turbos qui tourne à environ 100 000 trs minutes . 

maintenant , pourquoi l'huile à froid ne devrait pas être aussi épaisse qu'à chaud ?? simplement parce qu'il faut qu'elle soit assez fluide pour lui permettre de circuler partout dans le moteur dés son démarrage surtout en hiver . 0W est l'équivalence de la densité de l'eau pour ce faire un ordre d'idée . 

bon je suis pas non plus la parole d'évangile et je cherche pas à vous imposer une religion comme c'est la mode en ce moment !!! Je déballe la science qu'on m'a appris mais c'est possible aussi que je dis des conneries  super
Revenir en haut Aller en bas
jc69
GTriste Actif
GTriste Actif
avatar

Age : 58
Humeur : cool

MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Jeu 15 Sep - 5:34

Bonjour à tous

je viens  de lire avec une grande attention vos derniers posts, je ne veux pas venir ici surenchérir les valeurs impliquées, mais pas la peine de faire de long discours, un moteur doit monter en température, pour le métal, pour l'huile et pour l'eau, le faire pré chauffer au ralenti est élémentaire, car les contraintes sont hautes à froid, alors sauf si vous êtes URGENTISTE du 18 ou du 15, il n'y aucune raison de partir à froid, cela viendrait déduire du potentiel de votre moto et de toute sa chaine cinématique externe. Le temps de mettre son blouson son casque, ses gants et fermer la porte de son garage est un timing de sauvegarde, permettant aux fluides commencer à monter en température et au jeux de fonctionnement de monter en puissance en limitant les arrachages des métaux en frottement. 

Je le répète ici, l'adage d’avant valable sur les moteurs refroidis par air et en deux ou quatre temps non plus de valeur (chauffer à l’arrêt déconseillé) cela faute d'eau et de flux d'air sur la culasse. De plus les huiles de synthèse sont de très bonne qualité en 2016 et supportent des amplitudes de grande valeur en négatif ou positif .

Bonnes routes à tous

jc
Revenir en haut Aller en bas
Nonocito
GTriste
GTriste


Age : 44

MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Jeu 15 Sep - 7:41

@fabio91 a écrit:
@Nonocito a écrit:
Euh ... remonte ton ralenti et ca calera plus à froid Rolling Eyes

Sinon pour info, l'effort en tete de came est plus important au ralenti qu'a plus haut régime, cqfd, on chauffe pas au ralenti.
je sais pas qui t'a dit ça mais il a dû confondre sous-régime et ralenti , et ça n'a rien à voir  .
et pourquoi devrait on toujours tenir son information de l'homme qui a vu l'homme qui a vu le loup ??? Je faisais du dev moteur auparavant !
L'effort d'inertie compense l'effort du ressort de rappel, plus t'es bas dans les tours plus y'a d'effort sur la tete de came, c'est la physique hein ;-)
Revenir en haut Aller en bas
jeff25
GTriste Actif
GTriste Actif
avatar

Age : 61
Humeur : bonne au guidon moins au boulot

MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Jeu 15 Sep - 9:37

Bonjour à tous
Ne vous querellez pas !!! surtout que vos observations vont toutes dans le même sens,
"ne pas brusquer son moteur à froid", mea culpa !!! Mais ma belle va bientôt prendre ses quartiers d'hiver, dans mon garage sous sa bâche anti poussières, branchée sur son optimate...Chez nous l'hiver, il n'y a guère que les vrais irréductibles qui persistent sur deux roues...et ça fait tellement plaisir de retrouver le guidon aux beaux jours.  Reste que j'espère ne pas avoir endommagé ce gros moteur, les deux ou trois fois qu'il s'est coupé, faute de ne pas l'avoir suffisamment chauffé (coupure constatée les premiers 200 mètres de trajet). Mais notre collègue a parfaitement raison, ça ne le fait qu'en inter saison, donc quand mon garage est plus froid et que la température extérieure diminue fortement. D'ailleurs vous avez sans doute observé que ce que j'appelle "témoin de chauffe", c'est à dire la première "barre c" de l'échelle de température reste "allumée", quand il fait très chaud dehors et même après plusieurs heures d'arrêt du moteur...En tout cas merci encore aux spécialistes que vous êtes, d'avoir répondu à mon interrogation. super super super super
Amitiés
Jeff25
Revenir en haut Aller en bas
philippemontpellier
GTriste Actif
GTriste Actif
avatar

Age : 61
Humeur : calme

MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Jeu 15 Sep - 11:55

@jeff25 a écrit:
Bonjour à tous
Ne vous querellez pas !!! surtout que vos observations vont toutes dans le même sens,
"ne pas brusquer son moteur à froid", mea culpa !!!
Amitiés
Jeff25
Un question reste en suspend :
- à combien est ton ralenti (au démarrage, puis une fois le moteur à température) ?
roule
Revenir en haut Aller en bas
fabio91
GTriste Actif
GTriste Actif
avatar

Age : 46
Humeur : sympathique

MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Jeu 15 Sep - 14:58

tu as raison jeff , j'aurais du aborder la discussion différemment avec le parisien . oui nonocito , tu as raison , faisons tous comme tu dis .
Revenir en haut Aller en bas
fabio91
GTriste Actif
GTriste Actif
avatar

Age : 46
Humeur : sympathique

MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Jeu 15 Sep - 15:14

nous , on est des gens simples tu sais , mettre des hein et des heu dans tes coms pour nous rappeler qu'on est pas des génies est plutôt blessant surtout si le but est de faire en sorte que l'on doit faire comme ci ou comme ça !!! autant ingénieur , concepteur soit les gens , faut quand même se rappeler que c'est un simple mécano qui a découvert l'absorbant chimique dans les ateliers avec de la litière pour chat .
Revenir en haut Aller en bas
fabio91
GTriste Actif
GTriste Actif
avatar

Age : 46
Humeur : sympathique

MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Jeu 15 Sep - 15:21

maintenant , l'effort d'inertie , c'est surement un effort lorsque le moteur est arrêté et que tu le mets en marche ou lorsque le moteur est en marche et que tu l'arrêtes , je me trompe ou pas ??
Revenir en haut Aller en bas
Nonocito
GTriste
GTriste


Age : 44

MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Mar 20 Sep - 21:59

Mon but n'était pas de polémiquer... juste de dire ce que je pense en tant qu'ex inge moteur. C'est juste que je ne tiens pas mes infos de qu'en dira t'on ;-)
Pour le reste, je suis sur que c'est juste son ralenti qui est trop bas qui le fait caler entre les vitesses trop décomposées ! 
Et l'effort en tête de came c'est uniquement lié à la rotation, tu uses plus tes cames à très bas régime qu'à plus haut régime (j'ai pas dit sur régime !!!)
Voilà, sans polémique ;-)
Revenir en haut Aller en bas
jeff25
GTriste Actif
GTriste Actif
avatar

Age : 61
Humeur : bonne au guidon moins au boulot

MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Mer 21 Sep - 8:41

Cher Nonocito,
Oui tu m'as donné à réfléchir ! Par les belles chaleurs de cet été, j'ai effectivement réduit mon ralenti un peu haut pour moi en sortant de révision ! mais avec l'arrivée des matins frileux, manifestement je suis trop bas une fois que le starter auto se coupe. Fort possible que mes vitesses trop décomposées (le temps que je me réveil ! ) se traduisent par ce calage moteur ! Aussi, j'ai remonté un ralenti plus adapté aux températures automnales et pour l'instant plus de coupures ! je croise les doigts...
merci !
amitiés
jeff25
Revenir en haut Aller en bas
Dahu 05
GTriste Actif
GTriste Actif
avatar

Age : 61
Humeur : certains disent " difficile"

MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Mar 27 Sep - 21:21

Je relis vos com, je ne suis ni ingénieur ni diplômé, simple autodidacte qui à force de travail c'est un jour retrouvé chef d'atelier auprès d'une entreprise de 25 ensembles semi remorques.
 Un moteur thermique d'engin routier (je tiens à le préciser ) trouve son meilleur confort en le faisant chauffer quelques dizaines de kms  en ROULANT à régime modéré. 
A force d’inculquer ça à des chauffeurs PL plutôt optus j'avais quelques tracteurs ayant dépassé 1.000.000 de kms sans consommation d'huile excessive ni démontage de la cylindrée. 
Maintenant à titre perso les ingénieurs sont peut être des personnes cultivées dans leur domaine, mais chacun a son expérience sur le terrain et souvent  le terrain n'est pas l'aboutissement des amphis .


Dernière édition par Dahu 05 le Mer 28 Sep - 12:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeff25
GTriste Actif
GTriste Actif
avatar

Age : 61
Humeur : bonne au guidon moins au boulot

MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Mer 28 Sep - 8:51

Merci Dahu pour ton expérience, tiens je savais pas qu'il y avait ce genre de "bestiau" aux alentours très chouettes de Briançon (à ne pas confondre avec Besançon, ce qui est souvent le cas...pas de grande gargouille chez nous !) J'ai bien pris note pour ne pas martyriser le moteur surtout dans des conditions froides, ralenti assez haut, témoin "c" allumé et rouler cool les premiers km et pas comme un frapadingue...
Amitiés
jeff25
_________________________________________________________________________
GTR 2008, 2015, selle russell, bulle Cbailes, rallongeurs cale pied arrière, platine alu pour shad 50,
tom tom rider et intercom Nolan sur N103, klaxon stebel. 1200 RT, 2 Varadero, 2 africa twin, transalp.
Revenir en haut Aller en bas
JO 57
GTriste Actif
GTriste Actif
avatar

Age : 60
Humeur : ça dépend ??

MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Mer 28 Sep - 20:21

@Dahu 05 a écrit:
Je relis vos com, je ne suis ni ingénieur ni diplômé, simple autodidacte qui à force de travail c'est un jour retrouvé chef d'atelier auprès d'une entreprise de 25 ensembles semi remorques.
 Un moteur thermique d'engin routier (je tiens à le préciser ) trouve son meilleur confort en le faisant chauffer quelques dizaines de kms  en ROULANT à régime modéré. 
A force d’inculquer ça à des chauffeurs PL plutôt optus j'avais quelques tracteurs ayant dépassé 1.000.000 de kms sans consommation d'huile excessive ni démontage de la cylindrée. 
Maintenant à titre perso les ingénieurs sont peut être des personnes cultivées dans leur domaine, mais chacun a son expérience sur le terrain et souvent  le terrain n'est pas l'aboutissement des amphis .

j'ai  eu  plusieurs camion neufs  dans  ma carrière  de chauffeur , et  toujours  pratiquer  ainsi  , que    l'attention de l' écoute  de son moteur et  j'ai  traumatisé mes filles  et ma femme  a bien  écouter  le ronronnement  d'un moteur  !!! lol!


Rarement ,   j'ai eu des camions ou mes voitures qui consommaient de l'huile  , j'ai lâché une Merco  de 450 Mils kms  (190 D , 28 ans )   avec embrayage d'origine et elle consommais pas d'huile et bouffer 6 ,5 Lts de G.O  je faisais  du  régulier 4 x par an  Metz  -Marseille ( chez mes filles ) , tous les  "chibanis"  qui l'a voyer  voulais me l'acheter !!   La vieillesse  du circuit  électrique ne supporter plus les grosse chaleur , elle se mettais  à la  masse  et  tout  beugué Rolling Eyes Sad Sad 
Revenir en haut Aller en bas
http://jo57645@gmail.com
Mathurinengt13
GTriste Actif
GTriste Actif
avatar

Age : 62
Humeur : plutôt bonne

MessageSujet: Re: Ruptage moteur   Mer 28 Sep - 21:48

Dans moteur il y a mot, bien que , qui ne dit mot consent, il y a motif à entendre, et un moteur ça parle, il y a quelques années j'avais fait tourner à l'arrêt pour l'entendre une Triumph sprint ST, j'ai gardé un souvenir impérissable de ce magnifique ronronnement, restons à l'écoute de ces sublimes chants thermiques, à mon avis ça ne va pas durer...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ruptage moteur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ruptage moteur
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» batterie pour moteur electrique
» Pièces moteur Perkins
» piéces détaché pour moteur indénor
» Moteur électrique et sondeur
» Dépose moteur C4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GTRmania : Le site des fans de Kawasaki GTR :: Technique Dédiée. :: La 1400 GTR :: Moteur-
Sauter vers: